les traductrices 2013

cldubost2Catherine Lise Dubost est traductrice du danois vers le français. Pour le théâtre, en lien avec la Maison Antoine Vitez, elle a traduit entre autres Le bout du Monde et Pieta d’Astrid Saalbach, ainsi que Chef d’oeuvre de Christian Lollike. En 2006, avec le soutien du Centre de littérature danois de Kunststyrelsen, elle fait la traduction de Comme nous étions heureux et Les Forêts noires, de Christian Grondahl. Depuis 2006, elle coordonne des comités de lecture pour lesquels elle s’attache à mettre en œuvre un réseau professionnel de théâtres, de traducteurs, et d’institutions culturelles entre le Danemark et la France. Par ailleurs, sa traduction vers le danois de Au Bord écrite par Claudine Galea a reçu le Grand Prix de littérature dramatique en 2011.

Alexandra Lazarescou est née en 1982 à Piatra-Neamt (Roumanie) et arrive en France en 1990. Suite à l’obtention d’un alexandra-lazarescou-photoDEA en philosophie de l’art, elle se dirige vers l’écriture en intégrant l’ENSATT. Comédienne, auteure, conseillère en  dramaturgie, elle se passionne pour les lettres. Par la suite, son travail à la communication de diverses structures culturelles (Éditions Théâtrales), l’amène à poursuivre autrement son travail d’écriture. Durant ses études, elle obtient un projet de recherches avec l’École Nationale Supérieure de Théâtre et Film de Bucarest. Véritable révélatrice, cette expérience la conduit en 2008 à se consacrer exclusivement à la traduction de textes roumains. Depuis 2010, elle est membre du comité roumain de la Maison Antoine Vitez.

cherb-cla-dsc_4571_1Clarice Plasteig dit Cassou est comédienne et traductrice. Formée au conservatoire du Xe arrondissement de Paris, en parallèle d’études théâtrales à Paris III, puis à l’Estudis del Teatre de Barcelone (Berty Tovias, Lilo Baur…), elle est titulaire d’un master d’espagnol à Paris III axé sur les problématiques de la traduction théâtrale. Elle joue au théâtre, pour le cinéma, la télévision, et participe à des ateliers de théâtre destinés aux lycéens. Elle a traduit plusieurs pièces de Pau Miró comme Barcelone sous la pluie, Des balles et des ombres et sa « trilogie animale », ainsi que Bleu de Ferran Joanmiquel Pla (commande en partenariat Théâtre Ouvert/Maison Antoine Vitez/Sala Beckett). En 2014, sa traduction de Noces de sang de Federico Garcia Lorca, sera mise en scène par Guillaume Cantillon.

Marianne Ségol-Samoy a suivi un double cursus de comédienne à l’école Théâtre en Actes et d’universitaire avec une maîtrise de scandinave Lettres et Langues segolà la Sorbonne, et une licence de Français Langue étrangère à Paris 8. Traductrice suédois/français, français/suédois, elle a traduit dans divers domaines des textes de Susanne Osten, Rasmus Lindberg, Lucas Svensson, Erik Uddenberg, Malin Axelsson, Henning Mankell, Jonas Hassen Khemiri, Sara Stridsberg… Depuis 1998, elle est lectrice pour plusieurs maisons d’édition. Elle est cofondatrice de LABO07 – Réseau qui vise à la circulation des écritures dramatiques contemporaines d’Europe pour l’enfance et la jeunesse et à la rencontre active de leurs auteurs.