Festival Regards croisés

Depuis 2001, chaque printemps, les Regards croisés sur les écritures théâtrales contemporaines, fête artistique, intellectuelle, conviviale et événementielle, viennent relayer en fin de saison un travail de recherche, d’ateliers et de lectures publiques effectué par le collectif tout au long de l’année.

Le festival REGARDS CROISÉS est le rendez-vous des écritures théâtrales d’aujourd’hui et de leurs autrices et auteurs, manifestation générale croisant lectures en scènes, créations, rencontres, tables rondes, ateliers, librairie. Six journées pour écouter, voir, découvrir, rencontrer, débattre du théâtre qui s’écrit aujourd’hui.
Le festival propose de se plonger dans les écritures théâtrales de notre époque, dans le plaisir de la découverte, du partage, de l’échange et de la nécessaire réflexion sur le devenir du monde.
Regards croisés est un festival qui se construit AVEC les autrices et auteurs, AVEC les publics jeune – collégiens, lycéens, étudiants – et adulte, AVEC les professionnels du théâtre, du livre et de l’éducation, curieux d’un théâtre en train de s’écrire.
Il s’agit d’abord de faire entendre des textes, de les donner à voir, d’en faire sonner la langue, de proposer une prise de contact directe avec l’écriture, de provoquer la rencontre avec leurs autrices et auteurs. Celles et ceux qui vivent avec nous ces découvertes, partagent ces moments, savent le plaisir, la richesse et le caractère irremplaçable de la rencontre directe avec un texte, un univers, une génération d’auteurs.
Cette “manifestation du texte” née en 2001 d’une volonté de faire entendre le théâtre de notre époque s’est, d’année en année, développée, structurée, étoffée.
Aujourd’hui, ce rendez-vous aux relais internationaux occupe une place à la fois singulière et plurielle, unique et transversale, dans la vie artistique et culturelle des territoires métropolitain, régional, national.

Le Petit Bulletin décerne son PB d’or 2019 au festival > PB d’or du festival nécessaire : Regards croisés
Des comédiens et des comédiennes qui, sur scène, lisent des pièces inédites de théâtre contemporain : sur le papier, on a vu descriptif plus sexy. Pourtant, ce que fait le collectif grenoblois Troisième bureau depuis 2000 est capital pour la vitalité du spectacle vivant, et pour ne pas qu’on se fade sur les plateaux uniquement des pièces d’auteurs décédés depuis des centaines d’années. Alors merci à eux, et vivement la vingtième édition prévue en mai au Théâtre Sainte-Marie-d’en-bas – parce qu’en vrai, c’est vraiment sympa leur concept !
>> Lire la version en ligne par ici