L’actualité

L’actualité du centre de ressources

Les nouvelles acquisitions :

Nevers for ever
Moreau
Édition Quartett
Collection Quartett/Théâtre

“Je regarderai ébahie, éberluée par Nevers et j’aimerai tout de Nevers, et je vous aimerai tous à Nevers, et les animaux qui courront dans la ville, la nuit, quand nous serons innocents, car il faut être innocents. Je marcherai pieds nus sous la pluie de Nevers et des crevasses se formeront dans tout mon être, mais j’existerai totalement, je serai bien vivante moi, à Nevers, dans le brouillard, dans l’aube, je marcherai comme ça, sans savoir où je vais exactement.”

Nkenguegi
Dieudonné Niangouna
Éditions Les solitaires intempestifs
Collection Bleue

Les vagues balaient la barque‚ un pauvre radeau de fortune. Je vois la fragilité de la vie‚ de toutes ces vies accroupies et mal en point‚ entassées comme des bêtes sur la barque. Mais où vont-ils ? Personne ne saura hormis le hasard. C’est quoi cette obsession qui leur fait braver les mers‚ les vagues‚ les tempêtes et la mort ? Les nkenguégi sont des plantes équatoriales aux longues feuilles coupantes. Au Congo‚ elles sont utilisées pour protéger les enclos des bêtes sauvages. Celui qui reste à l’intérieur de l’enclos est protégé‚ mais il est enfermé. Celui qui est à l’extérieur de l’enclos est en danger‚ mais il est libre.

Nkenguégi conclut la « Trilogie des vertiges » (Le Socle des vertiges‚ 2011 ; Sheda‚ 2011) consacrée aux mouvements tressés de forces contradictoires que nous ne pouvons ni arrêter‚ ni dominer‚ ni saisir. Ils nous entraînent là où la mémoire et l’expérience vécue se transforment en futur possible.
Création par l’auteur au Théâtre de Vidy (Lausanne), du 01 au 05 novembre 2016. Présentation par la MC93 au Théâtre Gérard Philipe, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris du 09 au 26 novembre 2016.

Divers-cités : 14 pièces pour la pratique artistique en 5’55”
Editions Théâtrales
Collection Théâtrales jeunesse
Théâtre à partir de 12 ans

5 minutes et 55 secondes pour célébrer la diversité et faire un pied de nez à l’intolérance, tel est le défi relevé par onze auteurs qui, les yeux grands ouverts sur le monde, proposent aux adolescents ces quatorze pièces comme autant d’hymnes à la fraternité. Tantôt mélancoliques ou jubilatoires, absurdes ou graves, ces courts textes pleins d’espoir jouent avec les genres, la langue et les conventions dramatiques pour interroger notre société actuelle.

Ces pièces de Gustave Akakpo, Céline Bernard, Françoise du Chaxel, Stéphane Jaubertie, Sylvain Levey, Manon Ona, Sandrine Roche, Sabine Tamisier, Luc Tartar, Christophe Tostain et Catherine Verlaguet ont été écrites pour les adolescents lecteurs et spectateurs de la scène contemporaine.

Ouvrage publié avec la Maison Théâtre de Strasbourg.

A noter également chez Théâtrales jeunesses
Les discours de Rose Marie de Dominique Richard
Geb et Nout, enfants de la lune et La revanche des coquelicots de Françoise du Chaxel

Journée d’études

Internet et média sociaux : Les formats dramatiques en question
Journée d’études, rencontres avec des artistes, table ronde
Avec la participation de Troisième bureau
Mercredi 23 novembre – Campus de Saint-Martin d’Hères

1# 9h- 12h : Dramaturgies médiatiques
8h45 : Accueil des participants
Temps de lecture
9h15 – 10h : Pauline Bouchet (enseignante-chercheuse, UGA) et Guillaume Corbeil (auteur, Québec) : “Coloniser les images” réseaux sociaux et langues des médias dans le théâtre de Guillaume Corbeil.
Temps de lecture
10h30 – 11h : Estelle Moulard (doctorante, UGA) : De Michael Jackson à Steve Jobs : les icônes médiatiques au prisme des dramaturgies contemporaines.
11h – 11h30 : Hervé Guay (enseignant-chercheur, Université du Québéc à Trois Rivières) : Composer avec et contre les médias. Paradoxe de la dramaturgie québécoise contemporaine.
11h30 – 12h : Discussion et pause

2# 14h-17h30 : Scènes médiatiques et écritures
Temps de lecture
14h15 – 15h : Table ronde : Programmations et dramaturgies médiatiques
Animée par Pauline Bouchet, en précense de : Mathieu Bertholet (directeur du Théâtre Le Poche, Genève), Dominique Paquet (sous réserve), Bernard Garnier (coordinateur du comité Troisième bureau).
15h-15h30 : Discussion et pause

Temps de lecture
16h15 -17h : Giueseppe Chicco (artiste, Croatie) et Julie Valero (enseignante-chercheuse, UGA) : Youtube : nouveau terrain de jeu pour l’écriture théâtrale ?
17h-17h30 : discussion et clôture de la journée


Infos et contacts : pauline.bouchet@univ-grenoble-alpes.fr / julie.valero@univ-grenoble-alpes.fr
Grande salle des colloques –Bâtiment Stendhal –Arrêt tram : Condillac Universités

A noter dans vos agendas 

Nous Les Vagues
Texte de Mariette Navarro
Mise en scène de Valère Bertrand
3, 4, 5 novembre
Pot au Noir, Saint-Paul-lès-Monestier

Les ParatonnerresLes paratonnerres
Texte de Marc-Antoine Cyr
Mise en scène de Didier Girauldon
du 3 au 8 novembre
Théâtre Olympia, Tours

Münchhausen
Texte de Fabrice Melquiot
Mise en scène de Joan Mompart
3, 4 novembre
Théâtre Hexagone, Meylan

Un chêne
Texte de Tim Crouch
Traduction et mise en scène de Jean-Marc Lanteri
Jusqu’au 5 novembre
La Maison d’Europe et d’Orient, Paris

Buffles
Texte de Pau Miró
Mise en scène d’Édouard Signolet
Du 8 au 18 novembre
Théâtre Romain Rolland, Villejuif

Ctrl-X
Texte de Pauline Peyrade
Mise en scène de Cyril Teste
9, 10 novembre
LUX 2.0, Scène nationale, Valence

Anticorps
Texte de Magali Mougel
Mise en scène de Maxime Contrepois
Du 9 au 12 novembre
Théâtre l’Aire libre, Saint-Jacques-de-la-Lande

Contre les bêtes
Texte de Jacques Rebotier
Mise en scène d’Émilie Le Roux
16 novembre
La Bobine, Grenoble

La peau d’Elisa
Texte de Carole Fréchette
Mise en scène de Catherine Anne
Du 18 au 25 novembre
Théâtre de l’Iris, Villeurbanne

En attendant le Petit Poucet
Texte de Phillippe Dorin
Mise en scène d’Émilie Le Roux
Du 22 au 25 novembre
Espace 600, Grenoble

Holloway Jones
Texte d’Evan Placey
Traduction d’Adélaïde Pralon
Mise en scène d’Anne Courel
24, 25 novembre
Centre culturel de La Ricamarie en co-accueuil et la Comédie de Saint-Etienne

Casablanca’41
Texte et mise en scène de Michal Lázňovský
25, 26 novembre
Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-bas, Grenoble