Mercredi 21 mai 2014… C’est quoi le problème ?

17h [Théâtre 145]

Conversation ÉTONNANTES ÉCRITURES THÉÂTRALES POUR LA JEUNESSE

Marianne Ségol-Samoy [LABO/07], Marianne Clévy [MAISON ANTOINE VITEZ], Sandrine Grataloup [SACD], Lucie Duriez [ESPACE 600] et les CoLecteurEs, modératrice Émilie Viossat.

À l’occasion de la sortie du recueil Étonnantes écritures européennes pour la jeunesse et de la venue des autrices, des traductrices et de l’éditrice, découvrons et interrogeons ces écritures singulières qui, d’un pays à l’autre, avec audace et lucidité, conduisent vers des territoires scéniques et poétiques, abordant sans détour des thématiques “d’aujourd’hui pour demain”. Comment permettre la rencontre de ces “jeunes personnages magnifiques” (comme les qualifient les autrices) qui traversent les textes, avec la jeunesse d’ici et ailleurs ? Passeurs et passeuses, comment nous emparons-nous de ces textes à transmettre qui aideront enfants et adolescent/es à grandir sans frontières sur la scène du monde ?

>>>Voir les photos de la conversation<<<

20h [Théâtre 145]

Lecture ROSE ROSE ROSE

Malin Axelsson, Karin Serres, Marianne Ségol-Samoysegol2
Nous sommes dans un espace conçu pour faire des expériences. C’est une chambre de fille, un ailleurs, une discothèque, un espace où jouer (seul, en duo ou en groupe), l’espace du déséquilibre, un pays limitrophe, un lieu de déguisement, de spectacle, de mise en scène (des murs remplis d’habits, de costumes, de tissus, de masques), un laboratoire. Un espace à soi. Cet espace appartient à Rose, Rose et Rose qui sont trois sœurs sur le même bateau, trois fleurs dans le même jardin, des copines de jeu, des amies, des alliées. Ce ne sont pas de Vraies Filles (mais peut-être n’existe-t-il pas de Vraies Filles). C’est une équation fractale, un nuage de filles, une fumée, un tourbillon. Ce sont des poupées russes, une boîte dans une boîte dans une boîte dans une boîte.

>>>Voir les photos<<<

22h [Théâtre 145]

Rencontre UN CHEMIN DE LIBERTÉ

Malin Axelsson, Marianne Ségol-Samoy, Véronique Labeille

Choisir Rose Rose Rose, c’est choisir de faire entendre un texte étonnant, fruit ‘un processus singulier, d’une écriture à trois mains, trois langues, trois autrices réunies dans le désir de partager leur territoire d’écriture. C’est choisir un  texte qui, s’il s’adresse à tous, trouve une résonance particulière avec les adolescentEs.C’est défendre cette adresse là.C’est aussi choisir de naviguer sur les chemins des identités de genre, à une heure ou cette question devient un tabou, où il ne faudrait plus parler aux enfants aux adolescentEs de la construction de leur identité : un chemin de liberté.

Ce projet d’écriture multilingue est une initiative de LABO07, réseau d’écritures théâtrales internationales d’aujourd’hui.