les invités du festival 18

Bonhommeportrait2Julie AMINTHE [France]
Julie Aminthe est née en 1984 à la Seyne-sur-Mer. Elle intègre le Conservatoire de Toulon et commence à se consacrer à l’écriture-pour-le-théâtre. En 2008, elle intègre le département d’écriture dramatique de l’Ensatt dirigé par Enzo Cormann. En 2011, trois courtes pièces – Squat, Max et Ninette, Pour un autre monde possible – sont montées au Cratère Scène nationale d’Alès. En 2012, Une famille aimante mérite de faire un vrai repas reçoit les encouragements du CNT et son texte Le plan Delta est présenté au Off d’Avignon. En 2016 elle obtient une bourse d’écriture du CNL pour une résidence à Grenoble à l’invitation du Tricycle et du collectif Troisième bureau.

Publications chez Quartett
pas de Lou suivi de Avec Nous l’Apocalypse, 2016

Une famille aimante mérite de faire un vrai repas, 2015, Prix du jeune Public de la Bibliothèque A. Gatti
.

fleche2Lecture de La Cordée – Pièce en pente raide  – Lever de Rideau par les élèves du Lycée du Grésivaudan
Le mercredi 23 à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

Bonhommeportrait2

Marine BACHELOT NGUYEN autrice en résidence [France]
Après des études de Lettres/Arts du spectacle, elle enseigne en lycée option théâtre, travaille comme dramaturge pour le théâtre de Folle Pensée, poursuit des recherches universitaires sur le théâtre politique, tout en développant son travail d’écriture et de mise en scène. En août 2004, elle fonde avec cinq autres auteurs la compagnie Lumière d’août. Dans son travail, elle explore l’alliance de la fiction et du document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et postcoloniales. Elle obtient l’Aide à l’écriture de la SACD-Beaumarchais pour La place du chien (sitcom canin et postcolonial). Elle crée le spectacle en mars 2014 à la Maison du Théâtre à Brest et à la Maison des Métallos à Paris. Reprise lors du festival off d’Avignon 2017

Publications
Les ombres et les lèvres, Lansman Éditeur 2018
Le fils, Lansman Éditeur, 2017
La place du chien, Éditions des Deux Corps, 2013
Histoires de femmes et de lessives Éditions des Deux Corps, 2010
.

fleche2Lecture de NaissanceLever de Rideau par les élèves du Lycée du E. Herriot de Voiron
Le jeudi 24 à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Rencontre “Retour de Studio” – StudioThéâtre avec des élèves de l’académie de Grenoble les 23, 24 et 25
Le 26 mai à 11h à la Bibliothèque Centre ville
fleche2Lecture de Akila, le tissu d’Antigone, texte mis en lecture
Le lundi 28 mai à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Table ronde “Décoloniser les arts”
Le lundi 28 mai à 15h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

Bonhommeportrait2

Arno BERTINA [France]
Né en 1975, Arno Bertina, collaborateur régulier de revues, notamment “Inculte”, a consacré plusieurs études à des écrivains contemporains et écrit de nombreuses fictions radiophoniques. Auteur de nombreux romans, il a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en 2004-2005. À cette occasion, il écrit avec Bastien Gallet, Ludovic Michaux et Yoan De Roeck une farce archéologique, Anastylose. C’est également à partir des photographies de Ludovic Michaux qu’il écrit un court roman centré sur la figure d’un SDF : La borne SOS 774. C’est aussi dans la collection Collatéral qu’est paru en 2013 le court roman  Numéro d’écrou 362573 qui déroule la vie de deux étrangers en situation irrégulière. Il est aussi l’auteur d’un roman pour adolescents, Énorme, écrit à partir des photographies du collectif Tendance floue, et d’un court récit pour jeunes lecteurs, Dompter la baleine, publié en 2012.

Publications
Le dehors ou la migration des truites, Actes Sud, 2001, roman.
Appoggio, Actes Sud, 2003, roman.
La Déconfite gigantale du sérieux, Lignes/Leo Scheer, 2004 (sous le pseudonyme de Pietro di Vaglio),
essai/fiction.
Anima motrix, Verticales, 2006, roman
Anastylose, Fage, 2006, farce archéologique (en collaboration avec B.Gallet, Y. De Roeck et L. Michaux)
J’ai appris à ne pas rire du démon, Helium, 2015, fiction biographique
Ma solitude s’appelle Brando, Verticales, 2008, récit
La borne SOS 77, Le bec en l’air, 2009, fiction (en collaboration avec L. Michaux)
Enorme, éditions Thierry-Magnier, 2009, photoroman pour ados (avec le collectif Tendance Floue)
Je suis une aventure, Verticales, 2011
Numéro d’écrou 362573, roman, photographies d’Anissa Michalon éditions du Bec en l’air, 2013
Des châteaux qui brûlent, roman, Verticales, 2017


fleche2
Rencontre sur “les écrits d’Afrique”
Le jeudi 24 mai à 18h à la Bibliothèque Centre ville
fleche2Rencontre croisée avec Kouam Tawa
Le jeudi 24 mai à 21h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

Bonhommeportrait2

George BRANT [États-Unis]
George Brant est un auteur américain membre de la Dramatists Guild et Auteur en résidence au Playwright’s center. Ses pièces sont jouées aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays. Ses pièces ont été largement soutenues par le Centre Kennedy, Asolo Rep, McCarter Theatre Center, New Harmony Project, Bay Area Playwrights Festival, WordBRIDGE Playwright’s Lab, Theatre @ Boston Court, le Centre de la dramaturgie et de la mise en scène de Moscou, Florida Studio Theatre, New Jersey Rep, le Festival hongrois de théâtre contemporain, le Hangar Theatre, Equity Library Theatre, et Ground UP Productions, entre autres. Il a reçu de nombreuses aides à l’écriture (James A. Michener Center for Writers, the McCarter Theatre Sallie B. Goodman Artist’s Retreat, the MacDowell Colony…) ainsi que des commandes de Trinity Repertory Company, Dobama Theatre et du Theatre 4. Ses pièces sont publiées chez Samuel French et Oberon Books. Grounded (traduite en 2014 avec une aide de la MAV) fait partie des 10 meilleures pièces de l’année selon le Guardian et le Evening Standard et a reçu de nombreuses récompenses parmi lesquelles une nomination pour le prix Amnesty International Liberté d’Expression.

Publication
Clouée (au sol), traduit par Dominique Hollier avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, L’Avant-scène, 2017, théâtre
.

fleche2Lecture de Le cimetière de l’éléphante, traduit par Dominique Hollier et Sarah Vermande (avec le soutien de la Maison Antoine Vitez)
Le mercredi 23 mai à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2
Rencontre “Regards lycéens” avec Faustin Keoua, Laurent Gallardo et les lycéens
Le jeudi 24 mai à 14h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

.

.

Bonhommeportrait2

Lluïsa CUNILLÉ [Espagne/Catalogne]
L’oeuvre de Lluïsa Cunillé occupe une place importante dans le panorama du nouveau théâtre catalan. Depuis sa première création, Rodéo (Prix Calderón de la Barca, 1991), elle a écrit, publié et fait monter plus de vingt pièces. Autrice prolixe, elle a su créer un univers théâtral captivant et énigmatique, doté d’un fort pouvoir de suggestion. Parmi ses œuvres les plus importantes, il faut citer Rodéo (1992), Barcelone, paysage d’ombres (2004), Après moi, le déluge (2007).

fleche2Rencontre “Regards lycéens” avec George Brant, Faustin Keoua, Laurent Gallardo et les lycéens
Le jeudi 24 mai à 14h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Lecture de Islande, traduit par Laurent Gallardo (avec le soutien de la Maison Antoine Vitez)
Le vendredi 25 mai à 20h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

 

Bonhommeportrait2

Penda DIOUF [France]
Penda Diouf écrit à dix-neuf ans sa première pièce Poussière qui obtient une bourse d’encouragements du CNT. Souriez, vous êtes filmés, sa deuxième pièce, reçoit une bourse de la SACD fondation Beaumarchais en 2008. Elle écrit aussi Modou et Fanta, La boutique et Non merci. Le symbole, une commande de La fédération, est mise en scène par Philippe Delaigue et
est jouée en ouverture des Francophonies en Limousin en 2013. Sa pièce Le squelette est lue aux Veillées de Bandiaga à Lomé au Togo. Directrice d’une médiathèque à Saint-Denis, elle est cofondatrice de Jeunes textes en liberté. Elle est membre du collectif Décolonisons Les Arts.

Publications
Piste, in Les Intrépides ‘Le Courage’, L’avant-scène Théâtre, 2017
.

fleche2Table ronde “Décoloniser les arts”
Le lundi 28 mai à 15h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

Bonhommeportrait2Laurent Gallardo traducteur de Islande de Lluïsa Cunillé
Maître de conférences en études hispaniques à l’Université Grenoble Alpes, Laurent Gallardo a écrit de nombreux articles sur le théâtre catalan. Il travaille à l’écriture d’un livre sur l’œuvre de Lluïsa Cunillé (2018). Longtemps critique à La quinzaine littéraire, il a publié un essai sur le théâtre catalan dans la revue Europe (2013). Il est membre du comité de lecture du Théâtre National de Catalogne, du Festival de la Mousson d’été et des comités de lecture espagnol et catalan de la Maison Antoine Vitez. Il a traduit de nombreux auteurs, parmi lesquels Lluïsa Cunillé, Victoria Szpunberg et Josep Maria Miró. Il a participé à l’édition d’une anthologie de nouvellistes catalans (Nouvelles de Catalogne) et a traduit plusieurs récits et romans parmi lesquels Contes russes de Francesc Serés et Bouclage à Barcelone de Xavier Boschau.

.

fleche2Rencontre “Regards lycéens” avec George Brant, Faustin Keoua, Laurent Gallardo et les lycéens
Le jeudi 24 mai à 14h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Lecture de Islande, traduit par Laurent Gallardo (avec le soutien de la Maison Antoine Vitez)
Le vendredi 25 mai à 20h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

Bonhommeportrait2

Bérénice HAMIDI-KIM maîtresse de conférence
Bérénice Hamidi-Kim est maîtresse de conférences en études théâtrales à l’Université Lyon 2 et membre de l’Institut Universitaire de France. Elle est co-directrice de la publication de la revue électronique “thaêtre” et membre de l’ensemble éditorial de la revue Parages (TNS/Solitaires intempestifs). Ses recherches portent sur la socio-esthétique des arts vivants et sur les enjeux politiques du théâtre. Elle est notamment l’autrice de Les Cités du théâtre politique en France depuis 1989, préface de Luc Boltanski,  L’Entretemps, 2013.

fleche2Table ronde “Décoloniser les arts”
Le lundi 28 mai à 15h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

Bonhommeportrait2Dominique Hollier co-traductrice de Le cimetière de l’Eléphante de Geroge Brant
Dominique Hollier est née au Québec. Comédienne, notamment avec la compagnie Laurent Terzieff pour qui elle traduira aussi sa première pièce en 1993, elle participe aux travaux du comité anglais de la Maison Antoine Vitez qu’elle coordonne de 2006 à 2012. Elle a traduit plus de 80 pièces dont celles de Naomi Wallace, Ronald Harwood, Don DeLillo, David Greig, Zinnie Harris, David Hare, JP Shanley, Ariel Dorfman, Rajiv Joseph ou Simon Stephens, tout en continuant sa carrière de comédienne. Elle est nommée aux Molières en 1993, 2000, 2010 et 2011. Elle réalise également des surtitrages pour le spectacle vivant, vers le français et vers l’anglais.

.

fleche2Lecture de Le cimetière de l’éléphante, traduit par Dominique Hollier et Sarah Vermande (avec le soutien de la Maison Antoine Vitez)
Le mercredi 23 mai à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2
Rencontre “Regards lycéens” avec Faustin Keoua, Laurent Gallardo et les lycéens
Le jeudi 24 mai à 14h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

Bonhommeportrait2

Gisèle Joly co-traductrice de La Maladie de Deter de Nicola Wilson
Comédienne et traductrice de l’anglais, elle est, depuis 2007, membre du comité anglais de la Maison Antoine Vitez. Elle a traduit de nombreux textes dont Nez rouges,  Peste noire de Peter Barnes, lu à Regards croisés en 2010, La Récolte de Richard Bean, L’Affaire Harry Crawford de Lachlan Philpott, avec Sarah Vermande et Sophie Magnaud, mauvaise de debbie tucker green, avec Séverine Magois, Une petite douleur de Harold Pinter et Ce démon qui est en lui de John Osborne. En collectif, elle traduit Shoot, Get, Treasure de Mark Ravenhill, cycle de 17 pièces courtes dont une première sélection est présentée aux Nuits de Fourvière 2014 sous le titre War and Breakfast, mis en scène par Jean-Pierre Vincent avec les comédiens de l’Ensatt, et Seule – Paroles de soldates en Iraq de Helen Benedict lue au Printemps des comédiens en 2017.

fleche2Table ronde “Décoloniser les arts”
Le lundi 28 mai à 15h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Lecture de La Maladie de Deter, traduit par Gisèle Joly et Adélaïde Pralon avec le soutien de la Maison Antoine Vitez
Le mardi 29 mai à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

 

Bonhommeportrait2

Faustin KEOUA-LETURMY [Burkina Faso]
Faustin Keoua Leturmy est né en 1972 en République du Congo. En 2001 il s’installe au Burkina Faso où il est directeur artistique de la compagnie Wari Mumvuka, et coordonne depuis 2007 le Cercle des Auteurs. Il suit en 2005 une formation au théâtre de rue, avec la compagnie française O.P.U.S, qui aboutit à la création de Le Musée de la poule poilue, sous la direction de Michel Crespin, Etienne Grebot et Pascal Rome. En 2006 il effectue une résidence d’écriture au festival les Récréâtrales à l’issue de laquelle il écrit La Tombe sacrée. Il met en scène ses propres textes : L’Epouse et veuve, Le Palais des vautours, Le Mil de la Mort, Passe pas l’homme. En 2012, il est lauréat du programme Afrique en création de l’Institut Français pour la réécriture de La Tombe sacrée et bénéficie d’une résidence à la Cité internationale des Arts de Paris. La publication de son premier roman Dans les Couloirs du campus, en mars 2012, vient comme une consécration à ses nombreuses années d’écrivain. Avec sa pièce Passe pas l’homme, il est lauréat du Prix lycéen de littérature dramatique francophone 2012/2013 (Inédits d’Afrique et d’Outre-Mer), nominé au Prix RFI Théâtre 2015, et nominé “meilleur auteur” pour les Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone 2010 (Cotonou/Bénin).

Publications
Passe pas, l’homme, Lansman, 2014, théâtre

Coupe le lien, L’Harmattan, 2014, roman

Dans le couloir du campus, L’Harmattan, 2012, roman
 

fleche2Rencontre “Regards lycéens” avec George Brant, Faustin Keoua, Laurent Gallardo et les lycéens
Le jeudi 24 mai à 14h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

fleche2Lecture de Longues sont mes nuits
Le samedi 26 mai à 19h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

fleche2Table ronde “Décoloniser les arts”
Le lundi 28 mai à 15h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

Bonhommeportrait2

Philippe MALONE [France]
Philippe Malone est écrivain, dramaturge et photographe. Il a écrit une quinzaine de textes dont « Pasaran », « Titsa», « Morituri », « Blast », « III », « L’entretien », « Septembres », « Blast » ou encore « Krach ». Les textes sont régulièrement lus, joués, ou mis en onde, en France (Comédie française, Festival d’Avignon – Manufacture, Rencontres de la Chartreuse…), et à l’étranger (SchaubühneDeutsches Theater, au Bundestag, Poche-Genève…). Certains sont traduits, joués et publiés en allemand, polonais, italien et espagnol. Pour Laurent Vacher – Compagnie du Bredin, il a écrit une comédie musicale, « Lost in a supermarket » ainsi que la fiction périurbaine « Bien lotis », créée en 2013 au festival d’Avignon. Il travaille avec les musiciens Franck Vigroux et Franco Mannara, avec la chorégraphe Rita Cioffi, et co-écrit dans le groupe Petrol avec Lancelot Hamelin, Sylvain Levey et Michel Simonot depuis 2005.Il intervient à l’ESAD (Paris) depuis 2015 ou à l’ENSATT (Lyon, 2016). Comme dramaturge, il suit les travaux d’écrivains, de compagnies ou d’étudiants en cours d’écriture. Il est publié chez les Solitaires IntempestifsQuartettEspaces 34 et Théâtrales (avec Petrol).

Publications
Sweetie, Espaces 34, 2018
Bien lotis, Espaces 34, 2014
Septembres, Espaces 34, 2009
III et L’Entretien Espaces 34, 2007
Blast : une dramaturgie de l’impact, Quartett, 2014
Krash suivi de S&P, Quartett, 2013
Morituri suivi des Prometteuses, Quartett, 2007
L’Extraordinaire Tranquillité des choses,
Titsa, Les Solitaires Intempestifs, 2005
Pasaran, Les Solitaires Intempestifs, 2000

Avec le groupe Petrol :
L’Extraordinaire Tranquillité des choses, Espaces 34, 2005
Roms et Juliette, Théâtrales, 2012
Merry go round, Théâtrales, 2016
.

fleche2Lecture de Sweetie
Le dimanche 27 mai à 16h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

 

Bonhommeportrait2

Magali MOUGEL autrice associée [France]
Magali Mougel est autrice pour le théâtre, enseignante à l’ENSATT, à l’Institut Littéraire Suisse – Haute école de Berne. Depuis 2011, elle est associée au collectif Troisième bureau à Grenoble. Après un Master de Recherche en Arts du spectacle, elle intègre en 2008 le département d’écriture de l’ENSATT. Elle est l’auteure de Varavara essai 1 et Waterlily essai 2, lauréats des JLAT 2007. Elle écrit Guérillères ordinaires ; Suzy Storck ; Erwin Motor, dévotion (traduit en anglais, espagnol et allemand). Produite à la radio sarroise dans une réalisation d’Anouschka Trocker, la pièce est diffusée au Festival Primeurs 2012. En 2014-2015, elle est artiste associée à la Comédie de l’Est, au Fracas, et fait une résidence d’écriture à la MC2 et Troisième bureau avec le soutien du CNL. En 2015-2016, elle écrit pour Johanny Bert, Maxime Contrepois, Simon Delattre, Christophe Greilsammer, Olivier Letellier. En 2016, Jean-Pierre Baro met en scène Suzy Storck, Guérillères ordinaires est créé au Poche Genève par Anne Bisang, Johanny Bert met en scène Elle pas princesse, lui pas héros et Anticorps est créé par Maxime Contrepois au TNB de Rennes. Elle est artiste associée aux Scènes du Jura pour la saison 2017/2018. Son texte Suzy Stork a été joué au Gate Theater à Londres en novembre 2017.

Publications
The Lulu projekt, Éditions Espaces 34, 2017
Elle pas princesse, lui pas héros, Éditions Actes-Sud, 2016
Penthy sur la bande, Éditions Espaces 34, 2016
Suzy Storck, Éditions Espaces 34, 2014. Pièce finaliste du Grand prix de littérature dramatique 2014
Guérillères ordinaires, Éditions Espaces 34, 2013
Erwin Motor, dévotion, Éditions Espaces 34, 2012, finaliste du Grand prix de littérature dramatique 2013
.
.
.

 

Bonhommeportrait2

Romain NICOLAS auteur associé [France]
Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théatre (ENSATT) en tant qu’écrivain-dramaturge, boursier du Centre Régional des Lettres, Lauréat du comité de lecture du Centre Dramatique National Orléans-Loiret, Romain Nicolas est écrivain pour le théâtre.
Il mène des actions de médiation artistique avec, entre autres, la DRAC, la DRAAF, le Théâtre Sorano et la Maison des Ecritures de Lombez.
Il répond également à de nombreuses commandes d’écriture (Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse, Groupe Fantômas, ENSATT, Mousson d’Hiver,  le Théâtre du peuple de Bussang, etc).
Lors de sa formation il a été l’assistant et le dramaturge de Carole Thibault et d’Alain Françon. Il collabore depuis 2016 avec le MégaSuperThéâtre en tant qu’écrivain et que dramaturge. Il donne également des lectures publiques, des conférence et des performances avec toujours la même question qu’il trimbale : Qu’est-ce que le monde est sérieux.

Publications
Le Cheval Jupon in « Ars Memoria / Je suis vu je ne me vois pas » Éditions A.Type, 2013
L’Enfer c’est les utres in « Juste trouver les mots… » Lansman Editeur, 2014
Tigre fantôme ou l’art de faire accoucher ce qu’on veut à n’importe qui En Acte(s) Éditions, 2015
Inn hier fesse ! in «le bruit du monde #4 Censuré » h’artpon éditions, 2016
L’Hiscroire de la résistance de Ruffart et des autres, En Acte(s) Éditions, 2018
Thierry Relents commente la terre dévastée in « Revue 17 » Éditions Un Thé chez les fous, 2018
.

fleche2Lecture de Régner sur les cendres
Le dimanche 27 mai à 18h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Lecture de Chiens sauvages – Lever de Rideau par les élèves du Lycée des Eaux Claires à Grenoble
Le jeudi 24 à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

Bonhommeportrait2

Pauline NOBLECOURT [France]
Normalienne, diplômée de l’ENSATT, elle est auteure et dramaturge. Elle a été conseillère littéraire de Christian Schiaretti, notamment pour les spectacles Bettencourt Boulevard et Ubu Roi (ou presque). Elle accompagne aujourd’hui le travail de Catherine Anne pour le spectacle J’ai rêvé la Révolution et Louise Vignaud (Cie La Résolue, pour les spectacles Tailleur pour dame, Le Misanthrope, et Phèdre). Elle est l’autrice de plusieurs textes de théâtre, dont La Liberté d’expression expliquée aux enfants par les forces de l’ordre (joué et publié par En Actes, 2015).

Publication
La Liberté d’expression expliquée aux enfants par les forces de l’ordre, Éditions En Actes, 2015
.

fleche2Lecture de Fantaisie pour téléphone portable – Lever de Rideau par les élèves du Lycée Argouges à Grenoble
Le mardi 29 à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

Bonhommeportrait2

Adélaïde Pralon co-traductrice de La Maladie de Deter de Nicola Wilson
Après une formation de comédienne à l’Esad, Adélaïde Pralon fonde la compagnie “Tout le désert à boire” en 2006. Elle met en scène ses propres textes, Chacun chez soi et Combinaisons, joués à Paris et à Avignon. Elle rencontre Valère Novarina qu’elle accompagne en tant qu’assistante et dramaturge en France et en Hongrie et commence à traduire des romans pour les éditions Liana Levi. Elle rejoint le comité anglais de la Maison Antoine Vitez en 2010 et traduit Sa charge féroce, fatale, brutale ou le Train de Liz Duffy Adams. Elle découvre les textes d’Evan Placey et traduit Holloway Jones, Ces filles-là et Pronom. Elle est également la traductrice des entretiens de Thomas Richards sur la recherche du Workcenter de Jerzy Grotowski, Au cœur d’une pratique publiés chez Actes Sud. Elle est aussi adaptatrice de doublage.

fleche2Table ronde “Décoloniser les arts”
Le lundi 28 mai à 15h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Lecture de La Maladie de Deter, traduit par Gisèle Joly et Adélaïde Pralon avec le soutien de la Maison Antoine Vitez
Le mardi 29 mai à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

Bonhommeportrait2

Gwendoline SOUBLIN [France]
Née en 1987 et formée à l’ENSATT de Lyon en Écriture Dramatique, Gwendoline Soublin a joué et pratiqué l’art-thérapie avant de recevoir l’aide d’Artcena pour son texte, Swany Song, en 2014. Elle est l’autrice de plusieurs textes théâtraux à destination des adultes, de la jeunesse et des marionnettes, dont certains ont été primés, lus, traduits et parfois joués :Vert Territoire Bleu (sélection Jeunes Textes en Liberté 2017), Pig Boy 1986-2356(Journées des Auteurs de Lyon 2017, Sélection Eurodram 2018), Tout ça tout ça (Artcena 2017, E.A.T. Jeune public 2018), Coca Life Martin 33cl… Elle anime régulièrement des ateliers d’écriture à l’université ainsi que dans des structures variées. Cette saison 2017-18, elle fait partie du projet TOTEM(s) initié par la Chartreuse-CNES où elle travaille à l’écriture de maquettes d’opéra en partenariat avec des compositeurs européens pour les Journées d’été du festival d’Avignon 2018.

Publications
Pig Boy 1986-2358, Éditions Espaces 34, 2018
On dit que Josepha, Éditions En Acte(s), 2018
Coca Life Martin 33 cl, Éditions Koïnè, 2017
Varicelle in Quelque chose de l’enfance, Édition Koïnè, 2017
Une poule sur un muret Harmonie Pilote in 10 sur 10 Tomes 3 et 4, Dramedition, 2017
.

fleche2Lecture de Pig Boy 1986-2356
Le samedi 26 mai à 20h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

.
.
.

 

Bonhommeportrait2

Kouam TAWA [Cameroun]
Kouam Tawa, auteur camerounais qui a grandi à Bafoussam, réside dans sa ville natale et se consacre à la littérature, au théâtre et à l’animation d’ateliers d’écriture.
Il travaille comme dramaturge dans des créations théâtrales et administre la Compagnie Feugham de Bafoussam pour laquelle il met en scène.
Il a écrit une quinzaine de textes dramatiques dont la plupart ont été mises en lecture, en espace, en scène ou en ondes au Cameroun, au Bénin, au Burkina Faso, au Niger, en France, au Canada ou au Japon. Il a publié une dizaine de livres de poésie pour adultes et jeunes. Il a obtenu le premier prix ACCT de littérature africaine pour la jeunesse ainsi que plusieurs bourses d’écriture, et a été lauréat du programme « Visa pour la création » de CulturesFrance.

Publications
Le bruit des fleuves, poésie, Tertium Éditions, 2017
Dans petite lune, poésie, Éditions Rue du monde, 2017
Elles, Éditions Lanskine, 2016
Niko dort, Éditions Chat Minou, 2016
Sais-tu où va le soleil ?, poésie, Éditions La Martinière, 2008
.

fleche2Rencontre avec la Maison de la Poésie
Le mardi 22 mai à 19h au Petit Angle
fleche2Lecture de Nuit de veille
Le jeudi 24 mai à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

fleche2Rencontre croisée avec Arno Betina
Le jeudi 24 mai à 21h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas

 

 

Bonhommeportrait2

Laura TIRANDAZ autrice associée [France]
Après une formation à l’ENSATT, Laura Tirandaz devient autrice associée à Troisième bureau et réalise un documentaire sonore en lien avec le Tricycle sur le quartier Berriat à Grenoble. Elle travaille comme dramaturge à la conception d’un cycle d’émissions sur Arthur Adamov pour France Culture. Son texte Hôtel Resort est mis en scène par Hélène Gratet en 2013. Avec la compagnie Le bouc sur le toit, elle écrit trois pièces courtes à destination du jeune public mises en scène par Virginie Berthier. Son texte Choco Bé, lauréat du CNT, édité aux Tapuscrits Théâtre Ouvert et enregistré par France Culture, est mis en scène par Benjamin Moreau à Grenoble en co-production avec la MC2 et le Tricycle en 2015. En 2015, invitée par le Tricycle et Troisième bureau elle bénéficie d’une aide à la résidence de la région Rhône-Alpes. Elle réalise Rouge Pirate, une fiction radiophonique, et finit sa pièce, Martina lue au festival Regards croisés 2016.

Publications
Choco Bé, Éditions Théâtre Ouvert, Tapuscrit, 2013
Sillons, poésie, Æncrages & Co, mars 2017
.
.
.

Bonhommeportrait2Sarah Vermande co-traductrice de Le cimetière de l’Eléphante de Geroge Brant
Formée au Drama Centre London, Sarah Vermande, comédienne, traduit du théâtre, des romans et de la non-fiction, dont Le Fils de Philipp Meyer qui obtient le Prix Littérature-Monde du festival Étonnants Voyageurs en 2015. Elle a coordonné le comité anglophone de la Maison Antoine Vitez, dont elle est membre depuis plus de dix ans. Elle a notamment traduit pour le théâtre James Saunders, Mark Ravenhill, Moira Buffini, David Farr, Amelia Bullmore, Alexandra Wood, debbie tucker green, Linda McLean. Elle collabore avec l’auteur britannique Matthew Hurt à des traductions vers l’anglais dont des surtitrages pour le Festival d’Avignon et Le Mardi à Monoprix d’Emmanuel Darley.

.

 

 

Bonhommeportrait2

Nicola WILSON [Angleterre]
Ancienne directrice littéraire du Bush Theatre et lectrice au National Theatre, Nicola Wilson écrit pour le théâtre, la radio et la télévision. Elle travaille pour la BBC depuis 2010.
Deux pièces, Cut to the Heart et Life on the Edges, ont été diffusées sur BBC Radio 4 et Radio 3. Sa pièce Moonwalking a été jouée au théâtre Oran Mor de Glasgow en 2008. Elle a également écrit plusieurs pièces courtes pour des festivals.
Plaques and Tangles (La Maladie de Deter) a été créée au Royal Court, à l’automne 2015, dans une mise en scène de Lucy Morrison. Elle fait partie des trois pièces soutenues par la Jerwood Charitable Foundation. Le texte est publié chez Faber and Faber.

fleche2Table ronde “Décoloniser les arts”
Le lundi 28 mai à 15h au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas
fleche2Lecture de La Maladie de Deter, traduit par Gisèle Joly et Adélaïde Pralon avec le soutien de la Maison Antoine Vitez
Le mardi 29 mai à 19h30 au Nouveau-Théâtre-Sainte-Marie-d’en-Bas