L’Exil 06/07

Monday 15 September 2008

Regards Croisés 07

exil

L’EXIL. Y-A-T’IL TROP D’ÉTRANGERS DANS LE MONDE?

Le monde a besoin d’un théâtre pour aller se faire voir
Enzo Cormann

Le collectif artistique Troisième bureau œuvre depuis six ans à une diffusion “critique” des nouvelles écritures théâtrales. Ce travail a pris sens dans la rencontre entre les auteurs, les acteurs et l’assistance (et pas seulement un public). Depuis 2001, chaque printemps, les Regards croisés sur les nouvelles dramaturgies, fête artistique, intellectuelle, conviviale et événementielle, successivement consacrés aux dramaturges autrichiens, français, algériens, irlandais et de la région des Balkans, viennent relayer en fin de saison un travail de recherche, d’ateliers et de lectures publiques effectué par le collectif tout au long de l’année.

Le passeport est la partie la plus noble de l’homme. D’ailleurs, un passeport ne se fabrique pas aussi simplement qu’un homme. On peut faire un homme n’importe où, le plus étourdiment du monde et sans motif raisonnable ; un passeport, jamais. Aussi reconnaît-on la valeur d’un bon passeport, tandis que la valeur d’un homme, si grande soit-elle, n’est pas forcément reconnue.
Dialogues d’exilés, Bertolt Brecht

le programme

→ Lecture au café de la saison 2006/2007