Actualité. Troisième bureau. Liens.
Regards Croisés
Les Rendez-vous du Comité
Actions de formation
Centre de ressources
Le comité du Troisième bureau
Saison 00-01 - Autriche
Saison 01-02 - France
Rencontres 2001
Rendez-vous du comité
Regards Croisés
Saison 02-03 - Algérie
Saison 03-04 - L'Irlande
Saison 04-05 - Balkan-Baltique 1
Saison 05-06 - Croatie Macédoine Roumanie Serbie-et-Monténégro
Contact
Objectif 1000 adhésions
Abonnez vous à notre lettre d'actualité
"la question n’est pas de faire du théâtre politique, mais de savoir comment faire politiquement du théâtre". La distinction est de taille. Elle implique une réflexion artistique sur la forme, une esthétique donc, mais aussi le nécessaire dépassement du politique par l’art. C’est, avec le « déconditionnement de la langue », le préalable à tout travail d’écriture, quel qu’en soit la forme ou le genre. Dans ce sens, Beckett faisait du théâtre politique". Philippe Malone
FESTIVAL REGARDS CROISES
LES LECTURES
Six pièces inédites de dramaturges algériens et de dramaturges français seront mises en lectures en présence des auteurs. Chaque lecture sera suivie d’une rencontre avec l’auteur.
Lecture d’une pièce d’un auteur algérien par les élèves du C.N.R. de Grenoble avec la participation de deux élèves de l’Institut National d’Art Dramatique d’Alger invités du festival .
Lieu : CDNA Usine Cémoi
Mardi 20 mai > Mercredi 28 mai 2003 à 20h00
LE FORUM DES AUTEURS AU CAFE-LIBRAIRIE DU FESTIVAL
Chaque jour, rencontres avec les auteurs algériens et français au café du festival.
Lieu : CDNA Usine Cémoi
Mardi 20 mai > Mercredi 28 mai 2003 à 18h30
LES SPECTACLES - CREATIONS
Le silence des familles - Première création en France
Texte inédit de Gilles Boulan, Avec Olivier Brabant
Mise en scène de Jean-Marie Boëglin.
Scénographie et lumière de Bernard Vezat.
De retour d’Algérie, comme de nombreux jeunes conscrits, il s’est muré dans le silence. Malgré les sollicitations de sa famille, de ses amis, il n’a rien raconté de sa guerre et ce sont les autres qui ont parlé pour le sortir de son mutisme. Les années ont passé, le secret est devenu de plus en plus épais, de plus en plus coupable. Sa vie a volé en éclats. Dans le garage de la maison, au milieu des objets qui le relient encore au monde, empruntant les paroles de ceux qui l’entouraient et qui l’interrogeaient, il met fin au silence en un étrange rituel de la transformation et de l’aliénation.
Mais qui est-il au juste ? Qu’est-ce que ses actes ont fait de lui ? Qu’est-ce que ses actes ont fait des autres ? Gilles Boulan
Coproduction Les Célestins Théâtre de Lyon/Théâtre du Préau Vire/ Festival Regards croisés
Lieu : CDNA Usine Cémoi
Lundi 19 mai > Vendredi 23 mai 2003 à 20h30
LES SPECTACLES - CREATIONS
Fatma - spectacle bilingue
Texte de M’Hamed Benguettaf. Avec Fadela Hachemaoui du Théâtre Abdelkader Alloula-Théâtre Régional d’Oran.
Mise en scène Abdou Elaïdi et la collaboration artistique de Dominique Laidet. Scénographie de Catherine Calixte et lumière de Karim Ouari.
C’est aujourd’hui le 5 juillet et l’Algérie célèbre son indépendance. Mais pour Fatma, femme de ménage à la mairie d’Alger et au ministère, c’est aussi jour de grande lessive. Car durant cette journée, elle a, pour elle seule, la terrasse de l’immeuble où elle habite pour y laver et étendre son linge. Alors pas question de supporter les mesquineries et les petitesses du voisinage ! Elle veut profiter pleinement de son jour de liberté et elle le dit, elle, la femme du peuple. Et l’on découvre au travers de sa ”petite histoire” de simple femme de ménage, l’Algérie d’aujourd’hui, ses injustices, ses dérèglements, ses troubles. Car on a beau fêter l’Indépendance, elle n’est pas la seule à en avoir oublié la saveur !
Coproduction Cargo Maison de la Culture /Théâtre Régional d’Oran/Festival Regards croisés
Avec le soutien du Commissariat algérien pour l’Année de l’Algérie, de l’Afaa, de Grenoble Relations Internationales, du Conseil Général de l’Isère Coopération décentralisée, du Fasild.
En collaboration avec l’Office Dauphinois des Travailleurs Immigrés
Lieu : CDNA Usine Cémoi
Samedi 24 mai > Mercredi 28 mai 2003 à 20h30
LES SPECTACLES - ACCUEIL
El Maestro
Texte et mise en scène Aziz Chouaki. Avec Mouss
El Maestro est un chef pas comme les autres ; il dirige ses musiciens à coup d’images, d’odeurs. Les temps qui passent, la fragance d’un soir, le goût d’une datte fraîche, un air de musique châabi, des citronniers en fleurs, la tiédeur du soleil constituent la matière, le rythme de la partition. La répétition est interrompue par la réalité plus crue de la vie quotidienne, policiers, attentats, explosions…
Accueil La Faïencerie La Tronche/Festival Regards croisés
Lieu : La Faïencerie
Jeudi 22 et vendredi 23 mai à 20 h30
LES SPECTACLES - ACCUEIL
El Lithem (Le Voile) - spectacle bilingue
Texte de Abdelkader Alloula
Avec Nabila Guermesli, Djamila Semmoud, Rihab Alloula, Amira Kalafate, Kheïreddine Lardjam, Jamil Benhamamouch, Fethi Guellil, Abdelkader Maghraoui, Azzeddine Hakka, Habib Lardjam de la Troupe El Ajouad d’Oran
Mise en scène Kheïreddine Lardjam avec la complicité d’Arnaud Meunier
Le mot el lithem signifie symboliquement le musellement, l’interdiction de s’exprimer. Les jeunes de la troupe El Ajouad, en décidant de reprendre El Lithem, revisitent Alloula avec leur regard, la fraîcheur de leur jeunesse, leur détermination à prendre la parole, dans leur pays ensanglanté, avec le dire du dramaturge dont des criminels ont voulu faire taire la voix.
Ils ont voulu être, en 2002, Barhoum, fils d’Ayoub l’Autoritaire, cet ouvrier qualifié, employé dans une usine de fabrication de papier. La grande chaudière de l’usine, celle qui lave et pétrit l’alfa, est en panne. Encouragé par Chérifa, son épouse, et "Si Khélifa l’Indochine", Barhoum se décide à répondre à l’appel de ses collègues syndicalistes, pour la réparer. Toute une opération de sauvetage est mise sur pied, secrètement, étant donné que l’accès à la chaudière est formellement interdit.
En la remettant en marche, Barhoum se rend compte que ce n’est pas une panne technique, mais un sabotage économique, destiné à justifier – comme le lui avait assuré "Si Khélifa l’Indochine" - des licenciements collectifs. Après avoir réparé clandestinement la chaudière, Barhoum est roué de coups. Il se retrouve hospitalisé avec le nez incisé et voit ainsi sa vie complètement bouleversée.
Accueil Espace 600 Grenoble/ Festival Regards croisés
Production déléguée : Forum Culturel du Blanc-Mesnil
Avec le soutien de l’ONDA
Lieu : Espace 600
Mardi 27 mai 2003 à 19h30
RENCONTRES
Un théâtre face à l’Histoire
Lieu : CDNA Usine Cémoi
Dimanche 25 mai (à confirmer)
CONVENTION DE FORMATION AVEC L'INSTITUT NATIONAL D'ART DRAMATIQUE D'ALGER
Suite au stage de lecture publique effectué début janvier par Guillemette Grobon (Gertrude Production) et Dominique Laidet (Troisième bureau) avec les élèves de l’INADà Alger sur des textes d’écrivaines en résidence aux Subsistances, nous invitons deux ces élèves à suivre la préparation et le déroulement du festival.
En partenariat avec l’INAD, le Centre Culturel Français d’Alger, le Commissariat algérien pour l’Année de l’Algérie en France, l’Afaa, le CNR de Grenoble.